DUT Techniques de commercialisation (TC) après un Bac S

Guid'Formation | 30.06.2016 à 10h39 Mis à jour le 30.06.2016 à 10h39
image

Former des professionnels de la vente en 2 ans

L’admission y est réalisée sur dossier et entretien oral de motivation. Il faudra, par conséquent, vous plonger en amont dans l’étude du contenu des cours du DUT TC et celle des carrières sur lesquelles il débouche, afin de maitriser votre discours. Des tests supplémentaires peuvent être demandés.

Au cours de 4 semestres, l’étudiant en DUT « Tech’ de co’ » suivra un enseignement théorique et pratique (une place importante est laissée aux travaux pratiques, projets tutorés, travaux dirigés, en petits groupes). Le cursus sera ponctué d’un stage de deux mois minimum au cours duquel l’étudiant devra « conduire une mission commerciale en entreprise ».

Les enseignements dispensés au cours de ce DUT porteront sur la découverte de l’univers professionnel (introduction à l’économie, à la comptabilité, au droit…), à la prise en main des outils de développement professionnels et personnels (expression – communication, Technologies de l’information et de la communication, techniques de négociation – vente). Plus l’étudiant avancera dans le cursus, plus les acquis seront poussés : Distribution, informatique appliquée, techniques du commerce international,  Techniques commerciales avancées, gestion financière et budgétaire…

Les bacheliers scientifiques seront particulièrement à l’aise avec les matières mathématiques et chiffrées (statistiques appliquées, comptabilité) et ne rencontreront pas de difficultés particulières pour s’adapter aux matières plus généralistes. La réalisation de stages au cours du cursus permettra également une acquisition d’expérience favorable à la mise en œuvre des cours suivis.

Trouver un job ? ou bien poursuivre en licence pro ?

Intégrer un DUT techniques de commercialisation implique d’être bien renseigné sur les aboutissants du programme. Les futurs diplômés pourront dès l’obtention du diplôme s’orienter vers des postes liés à la vente, à la distribution et ce dans différents secteurs comme l’industrie ou la banque – assurance par exemple.

Il sera également possible d’accéder à une poursuite d’études. Traditionnellement, il est conseillé aux étudiants issus d’un DUT de ne pas poursuivre dans une licence générale (trop théorique) mais de poursuivre au sein d’une Licence professionnelle, à réaliser en alternance à l’université et dans une entreprise d’accueil. L’étudiant issu d’un DUT Techniques de commercialisation pourra, par exemple, poursuivre dans une licence pro en marketing, en distribution, en achats… selon ses aspirations.

Intégrer une école de commerce par le biais des admissions parallèles est également une possibilité, pour les meilleurs profils d’entre vous.