L’ESIEA : devenir ingénieur… en douceur !

Guid'Formation | 30.09.2013 à 03h11 Mis à jour le 30.09.2013 à 03h11
image

Se lancer dans un cursus ingénieur, quel scientifique de cœur n’en a pas rêvé ? Pour éviter de passer par la « case prépa », de nombreuses écoles d’ingénieurs recrutent directement après le Bac, dispensant ce cycle préparatoire au sein même de l’école. Toutefois, entre la Terminale et la 1re année d’école, la marche est haute et nombreux sont celles et ceux qui appréhendent ce changement. Afin d’accompagner ses étudiants en douceur, l’ESIEA a mis en place un nouveau concept : faire de la 1re année d’études une passerelle entre le lycée et l’enseignement supérieur. De quoi rassurer les anxieux !

Au programme de cette année hybride, des révisions intensives du programme scientifique du lycée et un accent mis sur la méthodologie de manière générale. Le but étant de poser des bases solides qui auront une incidence sur toute la durée des études. Grâce à la solidarité entre les différentes promotions, des séances hebdomadaires de soutien sont également mises en place et ouvertes à tous les étudiants qui le désirent.

Peu à peu, les étudiants laisseront le lycée derrière eux en découvrant des cours de physique et d’électronique très concrets et vivants, durant lesquels participation et interaction ne sont pas des options. L’idée est de former de futurs professionnels, à l’esprit logique et pratique.

Une transition de poids donc, mais amenée en douceur, étape par étape, afin de permettre à ces néo-étudiants d’entrer lentement mais sûrement dans la cours des ingés.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de l’ESIEA.